dimanche 4 mars 2007

Vacances! : [part 2-B] - A la (re)decouverte de Melbourne

Sous le soleil exactement
Personne ne vas nous croire lorsqu'on dit qu'a Melbourne le temps est pourri. Depuis que la french family est la, le soleil est au beau fixe. Ciel d'un bleu immacule, chaleur torride... meme le petit vent glacial habituel n'est pas la. On ne va pas se laisser prier... direction la plage de Port Melbourne pour en profiter! Tout le monde a un peu comate ce matin (de notre cote on a quasiment fait nuit blanche pour boucler les cartons... rahhh souvenirs souvenirs, voir [J - 2 : Des sueurs froides])... mais nous voila d'attaque, sauf Pauline qui a attrape un gros rhume dans l'avion et qui reste au lit :(
On se promene le long de la jetee du cote de Station Pier... il est quasiment midi... c'est le moment pour une initiation a la nourriture australienne: le fish and chips (quoique tres british... mais qui a dit que les australiens n'etaient pas des britishs deguises??). Ben en fait, j'ai toujours eu un a-priori horrible vis a vis des fish and chips et j'avais jamais vraiment voulu y gouter avant, me disant beurkkk d'avance... mais je m'y suis essaye il y a plusieurs mois et finalement c'est pas trop mal. Il en existe plusieurs sortes en fait: le fried, beer battered... ou grille a la plaque... le dernier a ma preference n'aimant pas du tout ce qui est gras ou frit... en tout cas, je deconseille le beer battered (ce que preferent les aussies)... c'est gras, et la patte est un peu acide et est tres epaisse... on ne sent plus le poisson. Bref, les castrais aiment bien... "ah ben cha ch'est ben vrrrai qu'y a pas cha chez nous eh" :)
Direction the beach pour faire trempette et se dorer la pillule en compagnie des mouettes... et quelques jumps pour la photo!


Aller on rentre en passant par Bay street. J'adore vraiment la vue qu'on a d'ici: Bay street constitue un corridor qui mene droit vers la ville: derriere nous la plage et les palmiers... et devant nous les grattes ciel du CBD. Arnaud prend la pose de cow boy avec son stetson en paille et le truck jaune a l'arriere plan (remarquez son dehanchement, ca lui donne un petit air Justain LacTimbre). Marie-Andree adore et nous repete sans cesse "mais pourquoi vous voulez partir, c'est extra Port Melbourne"... c'est vrai que les journees comme celle la... on commence a avoir des doutes! Enfin, de mon cote, je me rend compte que Port Melbourne me manquera... c'est vrai que si le temps etait toujours comme ca, ce suburb serait un petit paradis! Aller, avec le rechauffement climatique, on y retournera peut etre dans 10 ans...


Ma que les pastas
On retrouve Pauline qui a un peu recupere apres cette grasse matinee. On decide d'aller manger des pastas dans le quartier italien de Carlton, a Lygon street.
Cette rue est le repere des ritals, des pros de la pizza, des maestros de la pasta (certain disent que c'est un peu du food pour touriste, mais en general c'est plutot pas mal). Quand y a autant de choix, c'est toujours difficile de se decider... Ce restau est vide, est ce que ca veut dire qu'il est pas bon? Celui la est plein, est ce que ca vaut la peine de faire la queue? Le pire c'est que vide ou plein, c'est souvent qu'un effet de foule... les gens voient que le restau se remplit et y vont... Le patron d'un des restaus nous alpague et nous offre les boissons... un coup d'oeil rapide au menu, c'est a l'air pas trop mal... top la, on conclut l'affaire. On s'assoit, on commande les boissons gratuites et on s'en va... comment ca, il faut manger aussi? Bonnnn... on reste.
Pascal et Isabelle nous rejoignent... sniff sniff, ce n'est qu'un au revoir.
Le repas est plutot bon, les pates marinara sont al dente comme il faut... bon... le risotto a l'air d'avoir ete legerement "regurgite"... mais parait que c'est comme ca qu'il est bon.
On finit avec une glace (italienne evidemment)... hips, ils ont mis de l'alcool dans la mienne?


Commandant Claude au rapport
Dans la famille B. je voudrais le pere, Claude.
Il est 4h du matin, on se leve pour aller chercher beau papa a l'aeroport. Zzzzz zzzz, trop dur... on a pas beaucoup dormi recemment... Une fois arrives a l'aeroport Tullamarine mauvaise nouvelle... l'avion est en retard. En plus il caille a mort. C'est la coup de grace... on retourne dans la voiture chercher un peu de sommeil en attendant que l'avion atterrisse. Quelques heures plus tard, il est la: le vol s'est bien passe (en provenance du Nigeria quand meme)... Les jours qui suivent se passent bien, le beau temps est toujours la et Claude nous repete sans cesse "mais pourquoi vous voulez partir, c'est extra Melbourne"...
Maintenant la maison est toute vide apres le passage des demenageurs (qui ont tout bien demenage tres vite pour pouvoir aller se bourrer la gu#&le au bistrot du coin... veridique... on a un bistrot au coin de la rue et ils y sont alles pendant plusieurs heures avant de reprendre la route avec le camion... ca rassure!)... pour la derniere nuit, on amene tout ce petit monde au Crowne Plaza histoire qu'ils puissent bien recuperer du voyage...
Ouff, c'est le jour du grand depart... un petit pincement malgre tout... 1 an c'est court, mais Port Melbourne a ete notre premiere ville dans ce nouveau pays... ca a ete une experience tres riche et ca fait un petit quelque chose de s'en aller. On embarque les bebes shelties et quelques bagages ("pleonasme", merci Stephanie)... on a loue une petite Toyota Tarago pour la french family... bien tranquillou comme voiture, elle se conduit plutot bien pour une voiture de ce gabarit. Claude prend le volant... pas tres rassure par ce premier contact avec la boite automatique et la conduite a gauche, mais ca devrait aller!


Avant de prendre la route, on se dirige au centre ville, direction Chinatown (Little Bourke street) pour voir ce qui se fait en ce jour de nouvel an chinois. C'est plutot sympa, y a des animations, des stands... Sur le chemin, un restaurant appele "Singapore ChomChom"... on ne peut s'empecher de prendre une petite photo. Bon, finalement, on se fait un restau grec/italien a la terrasse, pour manger avec ChomChom et Todd. C'est la premiere fois qu'on les promene dans le CBD... ca fait bizarre... c'est vrai qu'ici, a la difference de la France, y a absolument aucun chien au centre ville. Petit Todd est la star, toutes les ...hummm, "passantes" le trouvent craquant... [annonce] messieurs les celibataires, si ca vous interesse, il est a louer, 100$ la journee, 10 touches garanties!
Apres le repas, initiation aux cafes australiens: capuccino, mocaccino, latte? Un petit tour dans les patisseries japonaises... c'est celles qui font les meilleurs patisseries europeennes en fait... j'adore c'est super bon et pas cher (on se sert, on met tout dans un plateau avec les pincettes fournies et on passe a la caisse). Aller... il est temp d'y aller...
Ciao Melbourne!!!


Sur la route... ta da da da
On prend la route... prets a parcourir les 2500kms qui nous attendent, avec tout le long du chemin des arrets amoureusement planifies par Stephanie (qui est en vacances depuis 2 mois!) et dont l'itineraire a ete rentre sur le GPS (mon meilleur ami, vous l'avais je deja dit?). Faire de la route en Australie est un plaisir: il n'y a pas a proprement parler d'autoroute, la vitesse est limitee a 80/100/110km heure en fonction des portions, les paysages qu'on traverse ces premieres centaines de kilometres sont sympas. ChomChom et Todd supportent bien le trajet et ne vomissent pas, c'est deja pas mal. On slalome entre les kangourous...
Direction Loch Sport!


[...a suivre]

1 commentaire:

Dung a dit…

Ooups je voulais coller le tableau de "notation" de Melbourne mais j'ai oublie, je ferai un autre post un de ces 4