dimanche 12 février 2006

Melbourne au quotidien

Insomnia
Après presque une semaine passée sur Melbourne, on commence (à peine) à trouver nos marques. En ce qui me concerne, ça commence pas très fort, j'ai vraiment du mal à me remettre du décalage horaire, je tombe de fatigue assez tôt et me réveille vers 23h00 en pensant être le lendemain... mais ca commence à venir, hier, je me suis réveillé à 2h00 du matin et aujourd'hui, 5h00... bon l'avantage, c'est que ca me laisse un peu de temps pour écrire ce blog ! Stéphanie n'a pas ce problème et France ou Australie, c'est pareil, ca n'affecte pas ses heures de sommeil ! L'avantage, c'est qu'on va enfin pouvoir se défaire du rythme parisien du lever tard couché tard. En effet, à Paris, le boulot commencais plutot vers 9h30-10h00... alors que le repas du soir avait lieu vers 21h00-22h00 pour finalement ne pas se coucher avant 1h00 du matin... En Australie, les habitudes ne semblent pas être les mêmes... les australiens sont du matin, et commencent plutot vers 7h00-8h00... certains préfèrent même venir à 5h00 du matin ! Les pauses café et pauses déjeuner sont réduites à leur stricte minimum et la journée de boulot s'achève vers 17h30... à 18h30, les bureaux sont déserts.

My chemist is rich
Le cumul fatigue, décalage horaire et climat chaud / froid de Melbourne a fini de m'achever et je démarre notre séjour en Australie avec une bonne grosse angine bien tenace. Restons positif... cela me donne l'occasion de tester les pharmacies... Tout d'abord, il y en a un peu partout dans Melbourne et toutes mélangent la pharmacie, la parapharmacie, voire les parfums et produits de beauté. De plus, chaque pharmacie possède sa propre marque (certainement des franchises) et son système de fidélisation par carte... il y a "National", "My Chemist"... entre autre. Il y a aussi les magasins spécialisés dans les cocktails vitaminés dont sont friands les anglo-saxons, en particulier les américains. On est plus ou moins paumés lorsqu'on rentre dans une pharmacie australienne, car les marques ne sont pas du tout les mêmes... je vous conseille de noter les molécules composant le médicament, plutôt que sa marque, ainsi vous pourrez vous y retrouver... Vous pouvez aussi aller sur le site doctissimo, ca vous aidera à y voir plus claire.
Moi, par exemple, quand j'étais à Paris, je n'étais quasiment jamais malade, ou du moins je n'allais jamais chez le médecin... lorsque que j'avais un début de rhume, je prenais du Rhinadvil... et mal à la gorge, de la Lisopaine. Les deux ne sons pas chers du tout, légers et suffisent dans la plupart des cas à "tuer le rhume dans l'oeuf" ! Hey bien ici, ces médicaments n'existent pas et j'ai eu un mal fou à trouver un équivalent.
Un truc assez bizarre... ici, pour le mal de gorge, ils ont un bain de bouche à base... de Bétadine... ca a la couleur de la Bétadine, ca en a l'odeur... sauf qu'on se gargarise avec, et c'est infecte !
Autre point, les médicaments se trouvent en supermarché... hé, oui, lorsque c'est pas gratuit et remboursé par la sécu, c'est un produit de consommation comme un autre (très cher d'ailleurs) ! Et le marketing est passé par la, car chaque médicament se décline en 3 versions : la version de base, la moins cher, une version évoluée, avec un enrobage rendant plus facile son absorbtion et la version maxi méga plus, 3 fois plus chère que la version de base sous forme de liquide encapsulé dans une coque transparente à absorption ultra rapide... il faut le savoir, car les pharmaciens n'hésitent pas à vous proposer directement la version maxi méga plus !

My food is poor
Première impression quand on arrive en Australie : il y a des restaurants partout... enfin, comme je vous l'avais dit, des fast foods servant de la nourriture de tous horizons. La présentation est bonne, ça donne plutôt envie à la base. De même, il existe dans Melbourne une multitude de petits cafés ou l'on peut prendre son petit déjeuner tranquille le matin avant d'aller au travail. Et c'est donc tout enthousiaste que nous abordons l'aspect culinaire de l'Australie. Hé bien on déchante assez vite. En effet, nous n'avons pour l'instant encore jamais rien mangé de ... "mangeable" ! La présentation est bonne, mais les plats sont infectes ! Concernant les fast foods, c'est vraiment de la nourriture de bas étage privilégiant les coûts très bas... les ramens pseudo japonais sont fades et sans saveurs, les fritures sont tros grasses ou trop sucrées... et ne parlons pas de la cuisine typiquement australienne (si elle existe)... en effet elle se résume à la chose suivante : passer à la poelle un maximum d'ingrédients, sans les assaisoner et servir au client ! Donc ca a l'air bon, coloré, riche... mais c'est pas bon du tout ! Bref... summum de l'ironie, c'est vers le Mc Donald's, une valeur sûre... que nous nous tournons... la au moins pas de surprise (quoique, la dernière fois, j'ai pris une sauce pour les chicken Mc nuggets... dite thai... et ca se marie pas du tout avec les nugget !). L'autre jour, j'ai également vu que Subway proposait des sandwichs au poulet... saté ! Ca ma intrigué, mais j'ai pas osé gouter... complètement refroidi par mes expériences précédentes. Vivement qu'on ait notre appart à nous pour pouvoir cuisiner à nouveau !

Et le shopping dans tout ça ?
Melbourne est truffée de petits magasins ! Au centre de la city, il y en a partout, le long des rues, et la base de chaque immeuble est l'occasion d'un centre commercial. On retrouve également les rondes des fast foods que j'ai identifié désormais, on les appelles les "food courts". Cependant, il y a de grandes différences avec la France. Pour ceux d'entre vous qui travaillent à la Défense ou au centre ville, je sais que beaucoup allaient traîner à la Fnac ou au Virgin en cachette afin de ne pas travailler ! Hé bien ici, ce sera impossible : point de maxi magasin culturelle, musical et high tech... snifff, j'ai bien vu un Virgin, mais il est rachitique et se concentre sur les CD et DVD. La TV, la HiFi, l'informatique, les bouquins, les bds... etc tout ça se retrouve splittés sur plusieurs petits magasins, la plupart pas plus grand qu'une épicerie... Idem, en tout cas au centre ville, pas de supermarché style Carrefour ou Leclerc en vue... ici, c'est "Coles" ou "Woolworths" ("Safeway")... et les magasins ne sont pas plus gros qu'un Casino, pour la comparaison, et se concentrent souvent sur l'alimentaire.

Autres news
On a recu nos visa ! Je suis allé faire coller le fameux "stamp" aux bureaux de l'immigration à Melbourne. J'étais content car les bureaux sont situés à Lonsdale street... j'ai déchanté quand je me suis rendu compte que c'était à l'autre bout de la rue... mais c'est pas grave, 20 petites minutes de marche et j'y étais ! Premier contact physique avec l'administration australienne : très bonne ! Personnel souriant et sympathique comme d'habitude, efficacité... à titre de comparaison, j'ai pu faire coller le timbre de Stéphanie sans qu'elle soit présente, ils ont simplement vérifié dans leur système que nos 2 visas étaient liés.

Je m'occupe d'effectuer les transferts de fonds France-Australie. En fait, oubliez l'astuce de la carte Gold ou Premier et des retraits à frais zéro dans les ATM Westpac si vous être un expatrié : c'est un truc pour backpacker ! En effet, en tant qu'expatrié vous serez amené à transférer des sommes bien plus importantes et le coup des retraits aux ATM, c'est vraiment galère ! A savoir que BNP ou Crédit Agricole, pour des montants supérieurs à 10 000€, il vous en coutera grosso modo 20€, donc c'est pas la peine de se compliquer la vie !

Vendredi, petite visite à Chom Chom, sans Stéphanie. Comme la première fois, il était très content ! Cette fois, il cherchait Stéphanie partout ! Aller, courage, encore 4 semaines :(

4 commentaires:

Minh a dit…

Bon ben ca va, vous vous trouvez bien...et ca fait quoi de parler anglaid toute la journee?

Chi Kim a dit…

Parmi vos 410 kg expedies, il y a combien de caisses de Nuoc mam?

Seb a dit…

si vous voulez un tips pour le decalage horaire: faites deux bonnes grosses teufs d affiler et c est bon c est oublie....

Anonyme a dit…

et à part ça, ça vous plait Melbourne ou c'est mieux en France?