jeudi 2 mars 2006

M + 1 : Fin du cycle "on emménage"

Fin de notre premier mois en Australie, fin de l'été et début de l'automne sous un soleil radieux !

"The happy backpackers déménageurs"
Doucement la boucle se boucle... j'ai reçu mes colis qui n'ont mis que 2 jours pour arriver par avion (je les avais mis en dépôt, pour ne déclencher l'expédition qu'une fois l'adresse définitive trouvée). Après mon expérience un peu stressante de la conduite à gauche... étant tout seul pour aller récupérer les colis aujourd'hui... j'ai décidé de passer une annonce pour embaucher des déménageurs... j'ai finalement réussi à dégôter une paire de backpackers et leur van psychédélique orange ! Aujourd'hui il a fait très chaud, un temps parfait pour déménager en débardeur et mieux montrer nos muscles huilés par la sueur grrrrr... rendez vous donc devant le Coles de Port Melbourne à 9h30... en bon backpackers, ils arrivent en retard. En fait en les attendant, j'ai vu un premier van orange s'arrêter : dedans un pépère bien bedonnant (genre papy PMU)... ahhh, le gars faisait plus jeune au téléphone... fausse alerte... les compères débarquent un quart d'heure plus tard...
On se dirige vers l'aéroport Tullamarine au son de Bob Marley. Sur le trajet, je leur apprend qu'en fait la freeway qu'on prend est une section à péage, mais à Melbourne, il n'y a pas de station de péage, il faut appeler un numéro de téléphone et régler le montant du péage... on peut le faire ou ne pas le faire, mais si la police nous attrape et qu'on l'a pas fait, on prend une amende... pas grave... en bons français on ne paye pas et on arrive à l'aéroprt sans encombre (la vieille Mazda de 1978, avec son moteur sous le siège, peine un peu sur l'autoroute et nous brûle bien les fesses). [EDIT : ouuups, depuis on m'a appris comment ça fonctionnait vraiment en fait, à l'entrée sur l'autoroute des caméras prennent la plaque en photo et on a 3 jours pour payer sinon amende... les gars, stressez pas, ça doit être impossible de retrouver un backpacker... mais pour les nouveaux expatriés c'est bon à savoir !] La paperasse achevé à la zone de frêt, on doit se rendre aux services de la douane non loin... tout passe bien, ils n'ont pas envie de faire de problème aujourd'hui, tampon direct sans contrôle... on retourne à la zone de frêt charger les colis. Le van est pas très grand et l'équipement intérieur (frigo, placards, lits à moumoute...) prend pas mal de place. Oufff, on case tout, du sol au plafond, ca passe. Retour à la maison, le van semble peiner mais survit au trajet.


On décharge puis on se fait un petit Kebab en ville pour récupérer... ils me racontent leurs histoires de backpackers... je leur suggère de monter une activité de déménagement pour expatriés, ça leur rapportera plus et se sera moins fatiguant que le "fruit picking" ! Ils appelleraient ça "the happy backpackers déménageurs" !
A une prochaine les gars !

Freedom machines
Bye bye le bolide, bonjour la "freedom machine" ! Taillés pour tous les terrains et la vitesse, moteur V4 à l'huile de coude et double coffre arrière : nous voilà équipés pour aller faire les courses en vélo ! Remarquez également les casques, ici, ils sont obligatoires et si on n'en porte pas on se prend un amende !
Le week end dernier, on en a profité pour explorer la piste cyclable qui passe juste à côté... super, en fait, elle fait des kilomètres et des kilomètres, depuis la city, jusquà je ne sais pas ou, en longeant le bord de plage... c'est agréable de rouler en respirant l'air marin... on avale les kilomètres, de Port Melbourne, à South Melbourne et Saint Kilda... la piste cyclable est exclusivement réservée aux vélos et aux rollers, une piste piétonne jouxte la piste cyclable. Le long de la plage toujours ces nombreux pontons ou l'on peut se poser pour regarder les vagues se fracasser sur les rochers, à South Melbourne, c'est le paradis des Kite Surfers, il y a pas mal de vent et les Ailes volantes pullulent dans le ciel, vers Saint Kilda, les bars et restaurant grignotent la plage.

Il manque une pièce au puzzle
... et la plus importante : c'est Chom Chom ! Je suis allé le voir et il était tout déprimé... non Chom Chom, cache cette corde bleue, il ne faut pas se pendre !!! A chaque fois, ca m'attriste d'aller le voir, parce que quand j'arrive il est trop content... mais on voit que son regard est différent, rempli de reproches... et puis quand je le ramène à sa cage à la fin, il semble résigné et abattu... mais surprise, c'est bientôt terminé !!! Encore quelques tous petits jours et il sera à la maison ! Va falloir qu'on trouve un club d'agility...

3 commentaires:

celine a dit…

Allez ça y est... Vous allez pouvoir enfin vous installez véritablement...Bon courage...
ET chom chom c pour la semaine prochaine?

Sylvestre a dit…

Pas de chance, ca leur ai facile de les retrouver ... Le systeme detecte les plaques, check dans la bd et envois la facture ;)

Dung a dit…

Surement, mais envoyer une amende à qui... et ou ? Ils ont surement pas d'adresse fixe et seront certainement de retour en France dans 6 mois :)
Enfin, j'espère pour eux... parce qu'apparemment, ils ont pris cette portion d'autoroute plus d'une fois !